Les Nouveaux Humains

Ensemble pour créer un Monde de Paix

Grâce au multimédias, nous pouvons exprimer par l'image et le son de nombreux messages. Je vous partage ceux qui selon moi, exprime bien ce besoin personnel et individuel d'un retour à l'émerveillement, à la réflexion et à la prise de conscience positive, véhiculé par cette forme de diffusion. N'hésitez pas à soumettre vos vidéos préférés.

Plus Rien des Cowboys Fringants

Nombreux sont ceux qui décrient l'état d'urgence dans lequel notre planète est plongé. Les Cowboys Fringants nous permettent de réaliser ce qui nous pend au bout du nez, si nous continuons à laisser les grands pollueurs sacagés notre Monde. Nous devons réagir rapidement, même si certains disent qu'il est déjà trop tard. N'attendons pas qu'il ne reste «Plus Rien».

Il ne reste que quelques minutes à ma vie
Tout au plus quelques heures, je sens que je faiblis
Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier humain de la terre

On m'a décrit jadis, quand j'étais un enfant
Ce qu'avait l'air le monde il y a très très longtemps
Quand vivaient les parents de mon arrière grand-père
Et qu'il tombait encore de la neige en hiver

En ces temps on vivait au rythme des saisons
Et la fin des étés apportait la moisson
Une eau pure et limpide coulait dans les ruisseaux
Où venaient s'abreuver chevreuils et orignaux

Mais moi je n'ai vu qu'une planète désolante
Paysages lunaires et chaleur suffocante
Et tous mes amis mourir par la soif ou la faim
Comme tombent les mouches...
Jusqu'à c'qu'il n'y ait plus rien...
Plus rien...
Plus rien...

Il ne reste que quelques minutes à ma vie
Tout au plus quelques heures, je sens que je faiblis
Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier humain de la terre

Tout ça a commencé il y a plusieurs années
Alors que mes ancêtres étaient obnubilés
Par des bouts de papier que l'on appelait argent
Qui rendaient certains hommes vraiment riches et puissants

Et ces nouveaux dieux ne reculant devant rien
Étaient prêts à tout pour arriver à leur fins
Pour s'enrichir encore ils ont rasé la terre
Pollué l'air ambiant et tari les rivières

Mais au bout de cent ans des gens se sont levés
Et les ont avertis qu'il fallait tout stopper
Mais ils n'ont pas compris cette sage prophétie
Ces hommes là ne parlaient qu'en termes de profits

C'est des années plus tard qu'ils ont vu le non-sens
Dans la panique ont déclaré l'état d'urgence
Quand tous les océans ont englouti les îles
Et que les innondations ont frappé les grandes villes

Et par la suite pendant toute une décennie
Ce fut les ouragans et puis les incendies
Les tremblements de terre et la grande sécheresse
Partout sur les visages on lisait la détresse

Les gens ont dû se battre contre les pandémies
Décimés par millions par d'atroces maladies
Puis les autres sont morts par la soif ou la faim
Comme tombent les mouches...
Jusqu'à c'qu'il n'y air plus rien...
Plus rien...
Plus rien...

Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier humain de la terre
Au font l'intelligence qu'on nous avait donnée
N'aura été qu'un beau cadeau empoisonné

Car il ne reste que quelques minutes à la vie
Tout au plus quelques heures, je sens que je faiblis
Je ne peux plus marcher, j'ai peine à respirer
Adieu l'humanité...
Adieu l'humanité...

Savoir Aimer de Florent Pagny

Selon moi, cette chanson de Florent Pagny représente la plus belle définition de ce qu'est l'Amour dans sa plus simple expression. En acceptant de s'aimer soi-même, il devient alors beaucoup plus facile de «Savoir Aimer».

Un très beau diaporama qui, sous le regard éclairé d'Angélique, donne un contexte au message humanitaire de la chanson.

 

Savoir sourire,
À une inconnue qui passe,
N'en garder aucune trace,
Sinon celle du plaisir
Savoir aimer
Sans rien attendre en retour,
Ni égard, ni grand amour,
Pas même l'espoir d'être aimé,

Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller.

Savoir attendre,
Goûter à ce plein bonheur
Qu'on vous donne comme par erreur,
Tant on ne l'attendait plus.
Se voir y croire
pour tromper la peur du vide
Ancrée comme autant de rides
Qui ternissent les miroirs

Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller.

Savoir souffrir
En silence, sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à vouloir mourir
Et se relever
Comme on renaît de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé.

Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller.

Apprendre à rêver
À rêver pour deux,
Rien qu'en fermant les yeux,
Et savoir donner
Donner sans rature
Ni demi-mesure
Apprendre à rester.
Vouloir jusqu'au bout
Rester malgré tout,
Apprendre à aimer,
Et s'en aller,
Et s'en aller...

La prophétie des Papes

Saint Malachie, obscur religieux Irlandais du XIIe siècle, aurait écrit un texte connu sous le nom de «Prophétie des papes».

L'Histoire cachée du genre humain

 Voici un fascinant documentaire sur les découvertes de Klaus Dona. Suite au visionnement de la vidéo "l'Histoire caché du genre humain", vous réaliserez peut-être à quel point nous en savons peu sur notre origine.

Je vous souhaite un beau moment de découvertes.

 

"l'Histoire caché du genre humain"
 
 

Les Mayas du Temps Eternel

 

Drunvalo Melchizedek a donné une émission en juillet 2009 à propos des prophéties mayas et des changements actuels de conscience qui ont lieu dans le monde. Comme le sujet fascine, voici les explications de ce grand penseur.

 

Sous-catégories

  • Témoignages

    Regardons ce qu'ils ont à nous dire.

  • Crieurs publiques
    De nombreux conférenciers utilisent maintenant le multimédia pour véhiculer leurs messages. Je vous propose d'en découvrir quelques-uns avec moi.
  • Troubadours des temps modernes
    Depuis la nuit des temps, les troubadours, les ménestrel et les ménétriers, enchantent notre quotidiens. Il me fait donc plaisir de partager avec vous le message des troubadours des temps modernes.
  • Qu'en savons-nous vraiment ?


    Notre champ de perceptions se situe entre le macrocosme et le microcosme. Que savons nous vraiment?

Vous êtes ici : Accueil Vidéos