Les Nouveaux Humains

Ensemble pour créer un Monde de Paix

Paix 101

Qu'est ce que Paix 101

 Bonjour. 

Je me présente, Denis Yogi Lemieux. 

Je veux vous présenter un projet que j’ai nommé : «Paix 101».  Paix 101

Paix 101, c'est ma vision d'un Québec et d’un Monde en devenir. Un «plan de match» pour les Québécoises et les Québécois, conçu et penser en fonction de démarrer le processus de pacification et de bien-être permanent pour tous les humains, de toutes les sociétés, par le développement de la filière écologique, durable, et novatrice, en respectant les croyances et les coutumes de chacun.
Utopique? Non, très réaliste. Et même, la seule solution que je connaisse pour mettre un terme à tous les maux que l'Humanité subit depuis des millénaires, dans l'attente d'un Monde Meilleur.

Mon objectif: Découvrir avec vous combien nous sommes sur cette divine planète, et principalement au Québec, qui sommes prêts à vivre dans l'entraide et le partage équitable des richesses individuelle et collectives, dans le but de réaliser la fin de l'esclavage financier, et le début d'une nouvelle société, plus humaine, plus pacifique, et plus prospère.


J'ai eu le privilège de beaucoup voyager au cours de ma vie. J'ai fait le tour du Monde, et j'ai rencontré des millions d'individus. Tout comme moi, en restant modeste, ils étaient bon, généreux, drôles, avec des amis, et eux aussi, dans leur quotidien, faisaient le bien par leurs paroles et leurs actions.

Un jour, alors que j'étais sur le point de tout perdre mes acquis pour des raisons de difficultés financières, et que je me consolais de mon sort en regardant les nouvelles télévisés, je me suis fait la réflexion suivante:
«What the F..k? Je suis un individu honnête et travaillant. Tout comme des milliards d'hommes et de femmes, j'ai fait le bien autour de moi toute ma vie. Et comme pour des milliards de gens, parce qu'une banque, une corporation, ou un gouvernement, décide de mal utiliser les richesses collective et individuelles que le peuple génère, je dois en subir les conséquences au prix de ma survie, comme le vivent des milliards de mes sœurs et frères.

Je considère ceci comme un mépris pour mon existence, et celle de milliards d’Humains!
Ça n'a pas de bon sens.
99% de tous les individus que j'ai rencontrés dans toute ma vie étaient du bon monde. Alors, si 99% du monde rencontré dans toute ma vie c'était du bon monde, comment se fait-il que ça va si mal dans le Monde? À cause de 1%?

C'est là que je dis STOP!
La scupidité, ça s'arrête où?

 

Comme nous le savons, l’inhumanité du secteur banquiers et financiers a pour conséquence d’engendrer la souffrance chez les humains, ce qui amènent la tristesse et le malheur, la violence et la corruption.

Comme tout ce qui nous régit actuellement proviennent de choix, de décisions, et d’actions financières, qui ne tiennent pas compte du facteur « humain », je devais trouver une autre approche qui prendrait d’abord en considération le facteur «Humain».
En orientant ma réflexion vers une source de bien-être commun, j’en suis rapidement arrivé à une vision réaliste d’un état de paix et de bonheur au Québec, et par la suite, à l’échelle planétaire.

Comme l’Homme possède naturellement et intrinsèquement la faculté de générer et de partager l’Amour et la Bonté, ce qui automatiquement amène de la joie et du bonheur pour celui qui le reçoit, j’ai décidé d’utiliser ce regard, celui de la compassion, pour percevoir comment nous pourrions modifier l’expérience que nous partageons ensemble dans ce moment présent, et que nous appelons communément; notre réalité quotidienne.

J’ai donc tenté de trouver, à partir de ma perception d’une réalité commune, des solutions à de nombreux problèmes sociétaires, en essayant de visualiser des solutions réalistes, constructives pour la société, respectueuses de l’environnement, impliquant une solidarité collective, et ayant le potentiel d’apporter une ébauche de paix et de réconciliation parmi nous, les Humains.

Ces solutions devaient pouvoir s’appliquer tout d’abord dans la collectivité québécoise d’aujourd’hui, afin que nous puissions bénéficier concrètement du résultat de nos actions vers le mieux-être, au quotidien.

Imaginez, je cherchais à trouver un concept qui me permettrait de quitter ma précarité financière, et celle de tout le monde, une bonne fois pour toute, et voilà que je vous propose un projet de société pour le Québec, et pour l'Humanité toute entière.

C'est comme ça que je me suis mis à imaginer ce que collectivement, nous pourrions accomplir, si nous commencions à nous donner du bonheur. Si on décidait d'un commun accord de se faciliter la vie en collaborant au mieux-être de chacun, dans notre propre communauté.
Vues de cette extrémité de la lorgnette, de nombreuses solutions pour soulager la collectivité m’apparurent rapidement, simples, réalistes et pertinentes.

Exemple : Comme beaucoup de gens, ma maison a besoin d’être isolée, surtout le toit. Comme beaucoup de personnes, je n’ai pas les outils ni l’argent pour faire ces travaux (je vous rappelle que je vis au Québec). La conséquence fait en sorte que l’hiver, ma maison perd beaucoup de chaleur, ma facture d’électricité augmente, (selon le rapport d’études d’Hydro-Québec, le chauffage représente 72% de mes coûts totaux d’énergie), ma consommation d’huile à chauffage augmente (ainsi que le prix du pétrole), la pollution augmente, mes économies disparaissent, ainsi que mon confort et ma tranquillité d’esprit.

En présumant que je ne suis pas le seul à vivre une telle situation, je me suis mis à imaginer une vision à long terme, impliquant la participation de tous les individus de notre société, dans la source de création de nombreux emplois durables, et dans un environnement de société agréable, porteur de bien-être individuel, et de fierté collective.

Par exemple : Projet Énergétique: Imaginons que nous nous offrons le cadeau, en tant que société, au droit que toutes les habitations du Québec soient isolées adéquatement. Dans un programme de Protection Énergétique Nationale, c’est possible. Nous serions ainsi assurés d’avoir des habitations confortables, et ce, peu importe notre lieu de résidence actuel, à venir, ou nos moyens financiers.
En plus de maintenir et de créer de nouveaux emplois, nous pourrons réellement parler d’économies individuels, sur l’électricité, sur le mazout, diminution de la pollution et de l’inconfort, et collectivement, bénéficier d’une meilleure gestion de nos besoins énergétiques.
Plus d’argents dans nos poches personnelles, parce que réel économie de consommation, plus d’hydro-électricité à exporter pour notre Hydro-Québec, et plus de chaleur collective à partager.

En élaborant des solutions dans une optique d’enrichissement collectif et de bien-être individuel, j’en suis venu à redéfinir le rôle du gouvernement et de son implication dans notre société.

Afin de rendre possible les solutions sociétaires que je propose, les gestionnaires élus (nos porte-paroles citoyens) devront adopter un code éthique, porteur d’une démarche intègre et bienfaitrice dans le mode de gestion de nos richesses humaines, techniques et financières, afin de faire naître la Nouvelle Société Québécoise.

Il est important de se rappeler que NOUS sommes LA SOCIÉTÉ. Nous devons décider, ensembles, quelles sont les valeurs que nous désirons priorisés au sein de notre société, et ensemble, orienter nos décisions de façon à nous permettre d’atteindre le but que nous désirons tous atteindre dans notre plus profond intérieur en tant qu’êtres humains : Vivre notre Vie dans le simple bonheur.

C’est seulement dans une gestion honnête de notre richesse collective, avec une vision de bien-être collectif, et un réel support dans les efforts déployer quotidiennement par tous les individus de notre société, qu’il nous est possible de parvenir sans trop de difficultés à nous doter facilement d’une société très distincte.

La cupidité et la peur son deux fléaux qu’il nous faut abolir. Il n’est pas question ici d’abolir la richesse, seulement la pauvreté et la misère. Il est temps de prendre un recul pour regarder le chemin parcouru par notre espèce, et de définir aujourd’hui, où nous désirons réellement nous rendre.

Sans juger personne, car nous sommes tous sur le même bateau, je pense qu’il serait de notre intérêt à tous de réaliser que si nous n'agissons pas, nous sommes appeler à subir le même sort que celui des passagers du «Titanic».

Nous devons admettre que nous marchons à l’aveuglette dans l’espoir de trouver quelque chose de mieux, et que la direction où les Grands Dirigeants nous entraînent actuellement est loin d’être très rassurante.

Je crois qu’il est temps de se donner un monde qui nous ressemble plus, un monde plus Humain. Nous avons tous avantage, et tellement à gagner, à réapprendre à nous connaître, à partager dans le respect, et à se donner le temps de réfléchir à notre futur.

Aujourd’hui, si nous le voulons, nous avons la possibilité de nous recréer un monde. Un monde qu’il serait possible d’appeler : Pacifique.
Nous ne pouvons plus nous permettre le luxe de perdre notre temps. Ni celui d’avoir peur d'ailleurs.

J’admets que le défi est de taille, que la montagne peut sembler haute. Et si, ensemble, nous l’escaladions un pas à la fois? Nous ajusterons nos pas en cours de route, au fur et à mesure de notre progression, mais au moins nous avancerons dans le bon sens.
Nous prendrons le temps d’observer le parcours de nos ancêtres et ensemble, nous choisirons le sentier le plus adéquat pour atteindre les buts que nous nous serons fixé; réapprendre à vivre, dans notre pays, sur notre planète, dans le respect de nos environnements, de nos cultures, et avec chacun de soi.

Qu’avons-nous le goût d’exprimer ? Qu’avons-nous le goût de vivre surtout ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, je ne suis plus vraiment intéressé à continuer de vivre dans un scénario de guerre, de misère, de souffrance, d’injustice sociale, avec la possibilité d’une hécatombe atomique, bactériologique, ou naturelle, et tout ça pour de fausses vérités.

Malgré une ignorance contrôlée par les Médias, nous admettons déjà que les activités de l’Homme industrialisé ont grandement perturbés les écosystèmes de nos régions, à l’échelle planétaire. Nous devons déjà vivre des situations climatiques de plus en plus extrêmes et qui sont hors de notre contrôle. Alors, en ce qui concerne ce que nous contrôlons et dirigeons, ne serait-il pas temps de donner une direction qui servirait les intérêts de tous, plutôt qu’une direction qui ne bénéficie qu’à une poignée d’individus, qui n’ont aucune honte à mettre en péril la vie de tous les êtres vivants sur Terre, dans leurs quêtes de pouvoir aveugle.

Est-ce tout ce que nous sommes pour eux? Des esclaves? Des cobayes? De la chair à canon?

Nous voici à la croisée des chemins. Le temps des grandes décisions est arrivé.
Affirmons-nous.
Non à la Révolution, Oui à l’Évolution de notre espèce.

Le temps est venu de faire évoluer notre société. Ceci implique bien sûr un changement dans notre forme de pensée habituelle.
Nous devons reprendre le contrôle de la Machine que nous avons créée et l’utiliser pour appuyer la démarche des individus dans la reconstruction d’un «Monde Meilleur». Pour ce faire, nous devons apporter un regard holistique sur les besoins et les avoirs de notre société. La gestion doit se faire dans l’intérêt de répondre aux besoins de l’individu collectif. Puisque la clef de la réussite d’un tel projet réside par une motivation éclairée et une volonté réelle de la majorité, chacun de vous est cordialement invité à exprimer sa position.
Hommes et femmes, adulte, adolescent, ou enfant, du Québec, et de partout, nous devons entamés cette démarche, si nous voulons un jour établir un mieux-être durable et collectif.

Pensez-y!

Nous sommes membres d'une seule et même espèce, l’espèce Humaine. C’est de notre survie en tant qu’espèce que je nous invite à considérer.

C’est ce que je désirais partager avec vous, afin de Nous permettre d’entamer la discussion sur un projet de société vraiment distincte, pour le Québec, et pour toutes les Nations de la Terre.

Merci de partager ce texte avec tout ceux que vous aimer et que vous respecter, car ceci nous concerne tous, citoyens de la Terre.

Je vous remercie de bien vouloir traduire ce texte dans toutes les langues, en respectant l'essence du message.
Ainsi soit-il.

«Si l'argent est le nerf de la Guerre, que la gratuité soit le muscle de la Paix.»
Denis Yogi Lemieux

 

Vous êtes ici : Accueil Paix 101 Qu'est ce que Paix 101